L’exposition, dont le commissariat est assuré par Denise Mattar, rassemble les œuvres de l’exposition « I Exposition d’Art Moderne » et propose une réflexion sur le rôle important de Juscelino Kubitschek dans l’art au Brésil.

En 1944, Juscelino Kubitschek, maire de la ville de Belo Horizonte à l’époque, a fait la promotion d'un événement qui a marqué définitivement l’histoire des arts au Brésil : l'Exposition d’Art Moderne , avec commissariat de Guignard et J. Guimarães Menegale. L’exposition a réuni les plus grands artistes modernistes du pays, et aussi des artistes en fase de maturité de leur travail artistique. Au total, c’étaient 134 œuvres qui on causé une grande polémique dans le domaine les arts plastiques dès la Semaine d’Art Moderne de 22.

« Le regard Moderniste de JK » offre au publique de Brasília la possibilité de reprendre le contact avec les œuvres de ces artistes et aussi explorer d’autres aspects, comme le lien entre le projet d’urbanisation de la Pampulha, à Belo Horizonte, et celui de la nouvelle Capital Federale, et en outre les relations entre les artistes et les actions qu’ils sont venus réaliser à Brasília.

L’exposition est divisée en quatre parties :

La première montre le remontage de l’exposition de 1944. Cette partie présente l’exposition « I Exposition d’Art Moderne de Belo Horizonte », réalisée ne 1944. Non seulement elle a réuni des artistes de São Paulo et Rio de Janeiro, ce qui était peu fréquent à l’époque, mais elle a aussi tracé un panorama presque complet de la production moderniste brésilienne et ses dédoublements.

La deuxième - « JK et les arts », présente des grands panneaux avec textes et images de la biographie de JK et sa relation avec l’art brésilien. JK a été probablement le plus important homme politique pour le développement de tous les arts au Brésil. Dès son mandat de maire à Belo Horizonte jusqu’à la présidence en 1956, il a fait la promotion de la modernisation du pays non seulement à travers l’industrialisation, mais aussi dans la production artistique nationale, en cherchant le nouveau tout en conservant les racines traditionnelles.

La troisième est une salle spéciale dédiée à l’artiste Martha Loutsch, la seule artiste résidente à Minas Gerais qui a participé de l’exposition de 44. Née en 1911 en Allemagne, Martha a toujours désiré changer les paysages sombres et tristes de sa ville pour le soleil. Elle est venue au Brésil en 1936, en se mariant avec l’engénieur Robert Loutsch, à Rio de Janeiro, et habitant dans le Minas Gerais. L’artiste montre sa nouvelle réalité dans ses œuvres, qui reproduisent les mœurs, les paysages, les couleurs et la lumière du pays.

Et finalement, la quatrième partie réunit vêtements, accessoires et publicité qui sont une reconstitution des années JK, et montrent l’optimisme et enthousiasme qui ont marqué cette époque.

Photos

Le regard Moderniste de JK

Lieu: Palácio Itamaraty – Brasília
Période: du 11 novembre au 12 décembre 2004
Heures d’ouverture: du mardi au vendredi de 10h00 à 21h00
Samedis, dimanches et jours fériées : de 13h00 à 18h00
Entrée gratuite
Information:
(55.11) 3662.7198