Du 10 mars au 28 avril 2002, au Salon Culturel.

Dans cet événement, qui commémore aussi les 130 ans de naissance de Dona Olivia Guedes Penteado, le commissaire Denise Mattar analyse les propositions et réalisations du Mouvement Moderniste, ayant comme sujet cette grande mécène des arts modernes au Brésil.

L’exposition présente à travers Dona Olivia les années 1923 – 1934, période ou les artistes et intellectuels ont mûri, et part d’un modernisme insipide vers les questions nationalistes du « Manifeste Anthropophage » de 1928, jusqu’à la création du SPAM (Société Pro Art Moderne) et du CAM (Club des Artistes Modernes) en 1932. Denise Mattar a choisie 96 œuvres entre houilles, gravures, dessins et aquarelles pour représenter cette période.